La finance durable ? Un voyage à parcourir ensemble

13/05/2024

Le rôle du prestataire de services d’actifs et de titres dans le parcours ESG des instruments financiers, dans un entretien avec Marco Mosca, responsable Coverage, Marketing and Solutions pour Société Générale Securities Services en Italie.

Accélérer l’intégration des critères ESG1 dans le monde financier en accompagnant les acteurs de la chaîne de valeur dans la complexité de ce processus. C’est le rôle que les fournisseurs de services d’actifs et de titres peuvent s'attribuer dans une période où la durabilité s’efforce de devenir une variable de valeur et de pertinence égales à celles des indicateurs économiques canoniques.

« Slawomir Krupa, directeur général du groupe SG », rappelle Marco Mosca sur ce point, « a souligné à plusieurs reprises le rôle central de ce sujet, qui s’est matérialisé dans les 300 milliards d’euros alloués par le Groupe à la finance durable dans son plan 2022-2025 ».2,3

En ce qui concerne plus particulièrement votre activité, dans quel contexte se trouve actuellement le parcours du développement durable ?

Le terme le plus précis pour définir ce contexte est sans doute « complexité », même si elle s'accompagne aussi généralement d’opportunités. En tant qu’Européens, nous passons toujours beaucoup de temps à réglementer, et la voie qui a commencé en 2021 avec le SFDR4 a vu l’ajout de la taxonomie et de la CSRD5, pour ne citer que les initiatives réglementaires les plus pertinentes.

Toutes ces directives représentent des verticales qui ont un impact sur les réglementations horizontales telles que UCITS, MIFID et AIFMD. Les conséquences de cette matrice sont une question qui persiste pour le fonctionnement de tous les acteurs européens du secteur de la gestion d’actifs et du conseil.

La position des sociétés de gestion et des détenteurs d’actifs est, en effet, médiane par rapport à un cadre réglementaire évolutif et à une demande de certitude et de bonne gouvernance des produits ESG par la clientèle. Créer une gamme de produits adaptés aux besoins du marché tout en respectant une série de réglementations souvent mal alignées n’est pas simple, et c’est là que les fournisseurs de services de titres entrent en jeu avec une excellente opportunité de création de valeur.

Comment ?

Tout d’abord, en expliquant les enjeux critiques du moment, où la cohérence des données sur la durabilité et la pluralité des méthodologies existantes pour la trouver et l’interpréter compliquent le travail des acteurs sur les critères ESG.

Aujourd'hui, nous vivons dans un monde où les paramètres financiers canoniques ont un caractère de certitude. Autrement dit, les instruments d’investissement peuvent désormais s’appuyer sur des données économiques homogènes, mais cela n’a pas toujours été le cas. L’état actuel est le résultat d’un long processus de perfectionnement qui n’en est qu’à ses balbutiements en matière de durabilité, et c’est là que nous nous engageons à innover.

Comment votre collaboration avec les acteurs de la chaîne de valeur se caractérise-t-elle dans ce contexte de complexité ?

Notre choix est différent de celui de la plupart de nos concurrents. Nous nous présentons comme un guichet unique capable d’apporter les données demandées au client de manière intégrée. Cela garantit un alignement total des portefeuilles en post-négociation. Un exemple clair de cette approche, qui sera mieux expliquée lors de notre conférence à « Il Salone del Risparmio 2024 », se compose de deux acteurs très importants qui font partie de notre offre de services : Clarity AI, société technologique mondiale d’analyse de données principalement axée sur les titres cotés, et Greenscope, spécialisée dans le non-coté et née au sein d’un incubateur de start-up soutenu par Société Générale aux côtés d’organismes publics.

Le suivi des limites ESG ex-ante, le reporting financier et réglementaire, la gestion des opérations sur titres volontaires et l’intégration de la durabilité dans les services de prêt de titres sont des exemples de services que nous proposons déjà à nos clients, et qui sont le résultat d’innovations certes importantes, mais qui doivent être considérées comme une étape d’un parcours que nous entreprenons en partenariat avec nos clients.

Marco Mosca
Responsable Coverage, Marketing and Solutions pour Société Générale Securities Services en Italie

ESG : critères environnementaux, sociaux et de gouvernance pris en compte pour mesurer l’intégration des enjeux de développement durable au sein des entreprises.
2Société Générale Group Results – Results at 31 December 2023, page 5
3Société Générale Group Results - Fourth quarter and full year 2023 results, page 35
4 Le règlement Sustainable Finance Disclosure Regulation (SFDR) fait partie de la réglementation sur la finance durable et vise à promouvoir la durabilité dans le secteur financier en Europe.
5 Corporate Sustainability Reporting Directive.