!css

Actifs numériques : une opportunité d’investissement véritablement intéressante

06/06/2019

Depuis plusieurs années, la technologie offre aux investisseurs une opportunité d’investissement de plus en plus séduisante. Bien qu’elle n’en soit encore qu’à ses balbutiements, la technologie de la blockchain est l’une des innovations les plus intéressantes de notre époque. Elle érige un nouveau modèle qui a le potentiel de révolutionner la plupart des secteurs, des services financiers aux chaînes d’approvisionnement. D’un côté, elle permet de réduire les coûts, de rationaliser les canaux de distribution dits « traditionnels » et de supprimer le besoin d’intermédiaires « de confiance ». De l’autre, elle rend possibles l’automatisation, la décentralisation et la transparence grâce à ses contrats intelligents(1) et ses capacités de registre public.

Priorité à la Blockchain

Loin d’être une mode passagère, la blockchain semble être partie pour durer. Bien que l’innovation soit essentiellement soutenue par les startups du secteur, un nombre croissant de grandes entreprises commencent à évaluer les opportunités et les possibles synergies en jeu. D’après une étude réalisée par Deloitte2 en 2018 auprès de 1 000 dirigeants dans neuf secteurs et sept pays, 74 % des sondés ont déclaré que leur organisation juge l’utilisation de la blockchain « convaincante ». La plupart des organisations interrogées considèrent désormais la blockchain comme un investissement prioritaire, 95 % d’entre elles investissant ou ayant l’intention d’investir dans cette technologie naissante.

Bipolarité du marché

Si tout le monde s’accorde à reconnaître les nombreux avantages et applications qu’offre la technologie de la blockchain, personne ne se prononce encore sur le rôle des actifs numériques ou tokens. Comme souvent avec une nouvelle technologie, il est difficile d’en apprécier pleinement les opportunités et implications futures. C’est d’autant plus vrai pour la blockchain, étant donné le nombre très restreint de spécialistes maîtrisant suffisamment cette technologie. Beaucoup de personnes n’en saisissent tout simplement pas la finalité.

Les articles dans la presse relayent généralement deux visions tranchées que tout oppose :

  • Ceux qui pensent que la blockchain va révolutionner la société tout entière. Au-delà des applications dans l’industrie financière dont la majorité des investisseurs potentiels ont conscience, beaucoup pensent que les actifs numériques peuvent avoir un impact sur l’ordre social, les rapports de force, la richesse, les opportunités, ainsi que d’autres aspects comme la censure, la transparence et de nombreuses autres interactions au sein de la société.
  • Ceux qui ne croient pas en une telle révolution et qui pensent que le système financier continuera de fonctionner comme il l’a toujours fait. Les actifs numériques jouent un rôle limité dans la société. L’ordre social ne sera pas bouleversé, mais la blockchain peut offrir à certains secteurs des applications qui leur permettront de gagner en efficacité.

À mi-chemin entre ces deux courants, nous pensons que si la blockchain offre des débouchés certains dans de nombreux secteurs, les sociétés devraient prendre le temps de revoir leurs processus actuels et déterminer si la blockchain peut améliorer leur fonctionnement. Nous pensons également que les actifs numériques sont amenés à jouer un rôle croissant sur les marchés financiers.

Investir dans une nouvelle classe d'actifs

Un nombre considérable d’études appliquent les méthodes d’analyse traditionnelles pour évaluer les actifs numériques. Les analystes tendent à tirer des conclusions sur la base de ces analyses. Pourtant, appliquer ces modèles aux actifs numériquessemble en réalité impossible ou pour le moins discutable. Il est en effet possible d’élaborer des analyses donnant raison aussi bien aux adeptes de la blockchain qu’à ses détracteurs, selon la période et les mesures de performance retenues. Ce que les investisseurs doivent retenir, c’est qu’une telle approche ne fournit pas d’éclairage réellement pertinent, le marché n’en étant qu’aux premiers stades de son développement et évoluant de manière dynamique.

Fonder une décision d’investissement sur une intuition des événements à venir est extrêmement risqué. Il semble peu intéressant pour un investisseur qui possède un portefeuille diversifié et suffisamment de fonds pour remplir ses objectifs d’investissement d’investir à court terme dans les actifs numériques.

Les investisseurs capables de se projeter à plus long terme sont mieux placés pour saisir les opportunités que présentent ces actifs. Les progrès réalisés chaque année sont impressionnants, ce dont il y a lieu de se réjouir. Sans toutefois entrer dans les détails, voici les grandes lignes qui se profilent à l’horizon :

  • La réglementation arrive. Cela risque de prendre du temps, mais le cadre garant de résultats équilibrés et propice à l’innovation se développe au fil des ans, ce qui est de bon augure pour les investisseurs à long terme.
  • Les connaissances et la sensibilisation à cette classe d’actifs gagnent du terrain. Du point de vue des investisseurs, la blockchain, jusqu’alors chasse gardée des geeks et autres malfaiteurs, s’ouvre désormais aux institutions financières.
  • Les infrastructures nécessaires à l’adoption du plus grand nombre et aux investissements voient le jour — de nombreuses institutions financières majeures participent à cette construction.
  • Une réelle diversification — pour la plupart des investisseurs, les actifs numériques constitueront leur seul investissement en dehors des marchés financiers traditionnels.
  • Adaptation à l’évolution de la société en faveur de valeurs qui comptent pour les Millennials et évaluation de leurs impacts sur les cycles macro-économiques.

Nombreux sont les investisseurs à regretter de ne pas avoir investi en 2017, faute de connaissances sur cette classe d’actifs à l’époque. Le cours du Bitcoin a depuis évolué, renouant avec son niveau d’août 2017 (environ 4 000 $) à l’heure où cet article a été rédigé3.Toutefois, cette fois-ci, la classe d’actifs justifie de plus d’un an de progrès supplémentaires en termes d’infrastructures, de développement et de cadre réglementaire.

Les investissements dans les actifs numériques restent toujours séduisants, et de plus en plus incontournables.

 

ASIM AHMAD
Head of Portfolio Management of Eterna Capital.

Asim a précédemment travaillé au sein de l’équipe Clients institutionnels de Blackrock où il était en charge d’apporter des solutions à des consultants en investissement basés dans le monde et au Royaume-Uni. Avant de rejoindre BlackRock, Asim a été consultant en investissement chez JLT, où il a conseillé des investisseurs institutionnels sur leurs placements, y compris sur le choix des investissements, la mise en place d’une stratégie d’investissement et les contrôles préalables, en se concentrant sur les hedge funds et les instruments alternatifs. Asim est titulaire d’un BSc en mathématiques et est analyste financier agréé CFA.

 

NASSIM OLIVE
Associé fondateur — Chief Economist et COO d’Eterna Capital.

Nassim a auparavant travaillé dans le service Clients institutionnels de BlackRock où il était en charge de compagnies d’assurances basées dans le monde et au Royaume-Uni. Dans le cadre de ce poste, Nassim développait les relations d’affaires et fournissait des solutions aux clients. Féru de marchés, d’économie et de politique, Nassim a rejoint BlackRock après avoir obtenu son MSc en Finance avec mention à l’Imperial College London en 2014. Nassim est analyste financier agréé CFA.

(1) Les contrats intelligents vous permettent d’échanger de l’argent, des biens, des actions ou tout autre actif de valeur de manière transparente, sans conflit, tout en évitant de recourir aux services d’un intermédiaire.
(2) Source :  Deloitte, étude mondiale 2018 sur la blockchain, « Breaking Blockchain Open ». Échantillon = 1 053 sociétés mondiales
(3) https://www.coinbase.com/price/bitcoin

 

Vous avez aimé cet article ?
+1
0