!css

Gestion d’actifs : Comment un nouveau modèle d’externalisation aide les acteurs buy-side à se démarquer de leurs concurrents

28/06/2021

La complexité croissante du marché contraint les gestionnaires d’actifs à réduire leurs coûts et à améliorer leur efficacité. Léonard Ollier explique comment les gestionnaires d’actifs peuvent satisfaire pleinement à leurs besoins en optant pour une externalisation des traitements Front to Back.

Quels sont les nouveaux défis que les gestionnaires d'actifs doivent relever du fait des exigences règlementaires et de la pression des coûts ?

Les gestionnaires d’actifs sont confrontés à une complexification croissante de leur activité, les clients et les autorités de régulation ayant des exigences plus grandes en termes de reporting, de suivi, de transparence et de pistes d’audit.  L’accès au marché est devenu plus complexe, rendant difficile la recherche de liquidités, la garantie d’une exécution optimale et la collecte de données complètes sur l’ensemble des instruments pour justifier de cette bonne exécution.

Pour survivre, les gestionnaires d’actifs doivent être plus efficaces et investir dans des solutions logiciel puissantes et sophistiquées, qui peuvent s’avérer coûteuses et difficiles à mettre en œuvre ou à maintenir. Cette situation pose un dilemme à ces acteurs, lesquels sont contraints de réduire les coûts fixes et structurels alors que la concurrence n’a jamais été aussi forte. En d’autres termes, ils doivent privilégier ce qui apporte de la valeur à leur entreprise, à savoir les relations avec les clients, la collecte de fonds et une gestion efficace.

Les services externalisés offrant à la fois une solution logiciel de premier plan et une expertise technique et opérationnelle sont une réponse à ces enjeux. 

Dans quelle mesure cela change-t-il les solutions que les gestionnaires d'actifs exigent des prestaaires de services titres ?

Les défis mentionnés ont accru la nécessité pour les gestionnaires d’actifs d’externaliser le traitement complet des opérations front, middle et back offices. Dans le passé, les prestataires de services titres ne fournissaient généralement que des solutions post trade, telles que la conservation et l’administration des fonds. Les gestionnaires d’actifs ont désormais tendance à se tourner vers les prestataires de services titres pour assurer la mise en œuvre et la gestion complètes de ces traitements, afin de réduire la pression sur les ressources internes et de réaliser des économies.

Par conséquent, les prestataires de services titres ouvrent leur structure interne aux clients externes en couvrant des secteurs autres que les services de back-office. Dans de nombreux cas, ils développent leur offre de middle office pour les grands acteurs. Néanmoins, celle-ci ne couvre pas l’ensemble de la chaîne de valeur, notamment la gestion Front Office.

Comment la solution d’externalisation CrossWise de SGSS peut-elle aider les gestionnaires d’actifs ?

Grâce au partenariat de SGSS avec SimCorp, qui fournit son logiciel SimCorp Dimension à environ 45 % des 100 premières institutions financières d’Europe1, CrossWise peut répondre à tous les besoins d’un gérant d’actifs, qu’il s’agisse de front, de middle ou de back office, grâce à un seul et même outil. Il s’agit effectivement d’un outil de gestion pour toutes les étapes du traitement de la prise de décision, de la négociation, de la réconciliation du middle office, de la conservation et de la tenue de registre

En fournissant aux clients buy-side des outils leur donnant de la visibilité et les aidant à prendre des décisions d’investissement, les gestionnaires et les décideurs sont alors en mesure de se concentrer sur les domaines où ils peuvent apporter une véritable valeur ajoutée.

En quoi CrossWise diffère-t-il des autres solutions de services titres ?

Le recours à un prestataire très expérimenté et soutenu par une grande banque est extrêmement bénéfique pour les gestionnaires de fonds de taille moyenne, car cela leur permet d’avoir accès à un guichet unique. SGSS est une ligne métier de Societe Generale, qui fournit une gamme complète de services aux acteurs buy-side. Trop souvent, les banques ou les prestataires de services titres qui utilisent leurs propres outils internes décident de les proposer aux clients externes dans le but de réduire les coûts. Bien que ces outils puissent être adaptés aux besoins des clients externes, il existe un risque que la banque ou le prestataire de services titres privilégie ses propres besoins au détriment de ceux de ses clients.

Les gestionnaires d’actifs sont confrontés à une forte concurrence lors de la collecte de fonds et doivent démontrer qu’ils apportent une réelle valeur ajoutée à leurs clients. En d’autres termes, ils doivent conserver leur propre stratégie et l’externalisation ne doit pas les obliger à s’adapter à un processus de traitement spécifique ou à une contrainte de connectivité.

Notre offre de services est axée à 100 % sur le client, sans activité prédominante de « compte propre ». De plus, nous avons une architecture ouverte – ce qui signifie que nous sommes connectés aux outils de plusieurs prestataires de services dont les gestionnaires d’actifs ont besoin, qu’il s’agisse de prestataires back office ou d’exécution. Nous avons pour ambition de fournir aux clients des solutions réelles et non de créer des contraintes.

À l’heure où les gestionnaires d’actifs doivent réduire leurs coûts et privilégier les services à valeur ajoutée, un prestataire de confiance proposant une solution robuste mais flexible peut les aider à se démarquer de leurs concurrents. 

Cliquez ici pour plus d’informations sur les services d’externalisation front-to-back de SGSS.

Vous avez aimé cet article ?
+1
0