!css

L’évolution de l’externalisation pour les gérants de fortune : les services micro BPO

24/04/2020

Cette nouvelle approche permet de surmonter les limites habituelles des services de BPO* dans le domaine de la gestion de fortune.

De l’externalisation totale à une plateforme de services : avec les technologies, l’assistance aux gérants de fortune doit s’appuyer sur une nouvelle approche de type Business Process As A Service (BPaaS) offrant des services de support spécifiques et constants (tâches automatisées et humaines) pour des microprocessus spécifiques au sein de la chaîne du processus de gestion de fortune : le microBPO. En suivant les méthodes BPaaS, Adepa a spécifiquement développé une gamme de services (chacun devant être considéré comme un service « microBPO ») capable de couvrir des besoins spécifiques de manière très efficace en intégrant des fonctions d’intervention humaine et d’application. Il s’agit donc de disposer d’une plateforme prête à couvrir tous les processus de support aux services de gestion de fortune comprenant des modules indépendants (les microBPO), qui peuvent être activés en fonction des besoins du client.

La technologie sous-jacente (infrastructure basée sur un service cloud, application/API web) permet d’accéder à une architecture ouverte, dans laquelle les gérants de fortune/banques privées et tous les autres fournisseurs potentiels peuvent travailler ensemble dans un environnement sécurisé et avec une gouvernance complète des données et du suivi des tâches. Cette approche permet de supprimer toute limitation en termes de volumes et de synergie grâce à la technologie pour utiliser le niveau approprié d’efficacité et d’efficience, même avec des volumes de transactions relativement faibles. La limitation historique pour les gérants de fortune (trop peu de transactions pour atteindre le niveau minimum d’efficacité) n’a enfin plus lieu d’être.

Avec BPaaS, les gérants de patrimoine peuvent adapter le modèle de service à leur propre modèle, en « activant » uniquement les microBPO requis et en implémentant l’intégration nécessaire avec d’autres fournisseurs de services externes.

Banques privées italiennes : s’adapter au nouveau modèle

Adepa sait exactement comment cette approche peut fournir d’excellentes performances de manière très efficace grâce à son expérience auprès des institutions bancaires privées en Italie, celles-ci jouant généralement un rôle à mi-chemin entre celui de gérant d’actifs et de banque. Les banques privées assurent les fonctions bancaires de base (comptes espèces, chèques, nantissements, etc.), mais avec des volumes faibles, des tickets moyens élevés et un besoin de personnaliser la relation.

Elles gèrent en outre des services d’investissement personnalisés (comptes distincts, comptes gérés, conseil financier, conseil en art, etc.) pour le compte de leurs clients particuliers fortunés. Jusqu’à présent, ces clients se retrouvaient face à un choix difficile : externaliser leurs opérations auprès de prestataires bancaires traditionnels (services bancaires classiques, volumes élevés, services standardisés, coûts élevés) ou de prestataires de gestion d’actifs classiques (axés sur des produits tels que les fonds communs de placement, les ETF, spécialisés uniquement dans certains segments de services d’investissement, etc.). De nouveaux acteurs ont rejoint le secteur de la gestion de fortune, ce qui a complexifié encore davantage l’offre de services : les « banques privées numériques » ont commencé à instaurer un processus entièrement numérique, tant au niveau de la relation avec leurs clients qu’à celui des services d’investissement, proposant des stratégies d’investissement basées sur la robotique et l’intelligence artificielle.

L’approche basée sur le BPaaS, telle que déployée par Adepa, permet de dépasser les limites d’un prestataire externe standard dans le secteur bancaire et financier, en définissant un nouveau modèle de prestataire externe. L’approche microBPO suivie par Adepa, combinée à sa plateforme BPaaS, permet aux banques privées et aux banques privées numériques d’activer les services souhaités en sélectionnant les prestataires (Adepa elle-même ou une autre société de premier plan) qui correspondent précisément à leurs besoins, laissant à Adepa le soin d’orchestrer et d’intégrer la tâche. Ainsi, Adepa assure la bonne gouvernance de cet environnement par le biais de technologies et de partenariats spécifiquement sélectionnés. Le schéma ci-dessous montre le fonctionnement du modèle d’Adepa et la façon dont il peut accompagner les banques privées/gérants de fortune dans la réalisation de leurs tâches administratives, orchestrées depuis la plateforme BPaaS d’Adepa, en faisant appel à des partenaires.

Chaque tâche est indépendante et permet de suivre chaque sous-processus de bout en bout. Les données sont bien évidemment partagées par tous les microBPO impliqués afin d’éviter les doublons et de maintenir une cohérence totale avec les partenaires extérieurs ayant la responsabilité de services/microBPO spécifiques non fournis par Adepa, tels que :

La coordination, recette du succès

Chaque microBPO est une combinaison de fonctions applicatives et de tâches humaines, et nous sommes en mesure de fournir un ou plusieurs microBPO avec un niveau de coordination (« Orchestrateur ») capable de faire appel à chaque service, y compris extérieur, de manière intégrée avec une gouvernance adaptée. Chaque service a été configuré de façon à être fourni indépendamment, et la plateforme est conçue de manière native pour permettre un niveau optimal d’intégration avec d’autres plateformes/services.

L’approche d’Adepa vise à soutenir les banques privées et les banques privées numériques souhaitant accroître leur niveau de service aux investisseurs finaux et engagées dans une meilleure prise en charge des besoins et des opportunités des clients du côté de l’offre (nouveaux produits, nouveaux marchés, etc.).

Dans un souci d’éviter une approche monolithique traditionnelle de l’externalisation, qui peut se révéler problématique pour les gérants de fortune/banques privées en quête non seulement d’efficacité, mais aussi d’une haute qualité de service auprès de prestataires de services externes et axés sur la personnalisation – un facteur critique de succès pour cette activité –,
l’approche basée sur le « Business Process as a Service » est la meilleure façon de faire converger la technologie, les compétences administratives et un accompagnement adapté à la clientèle fortunée.

* BPO : Business Process Outsourcing (externalisation des processus d’entreprise)

Danilo A. Pogliaghi
Directeur des services -  Adepa Global Services

Danilo a débuté sa carrière chez IBM Italie en tant qu’analyste bancaire et a participé en 1994 au lancement de la première société européenne spécialisée dans l’externalisation (ISSC – IBM Group). Au sein d’ISSC, il a poursuivi dans la ligne métier des services bancaires. Après une expérience en tant que directeur des opérations chez Europlus Asset Management (qui fait maintenant partie de Pioneer-Amundi), Danilo a lancé une start-up dans les services de conseil opérationnel dédié à la gestion d’actifs.  En 2017, il a rejoint Adepa Global Services avec toute son équipe.

 

Vous avez aimé cet article ?
+1
0