!css

Le secteur de l’investissement et de la gestion d’actifs est-il paré face aux grands changements de demain ?

20/11/2019

Faire preuve d’ouverture d’esprit dans un secteur en pleine mutation : le meilleur moyen de transformer nos modèles et de stimuler l’énergie collective.

Passée l’incertitude, place à l’avenir ! 

L’automne est toujours propice aux réflexions sur l’avenir de notre secteur. De retour de vacances, les batteries rechargées, nous élaborons les plans stratégiques et les projets d’investissement des prochaines années. Nous participons également aux rendez-vous majeurs du secteur. Tous les acteurs et leaders de la sphère financière parviennent, selon moi, à la même conclusion : après des années d’incertitude réglementaire, nous comprenons mieux aujourd’hui les modèles économiques potentiellement gagnants de demain et mesurons mieux l’impact réel des nouveaux arrivants sur le marché (fintechs, regtechs, GAFA et BAXT). Enfin, nous sommes pleinement conscients des grandes transformations au sein de notre secteur

Les changements à l’œuvre sont principalement la conséquence des avancées technologiques, c’est-à-dire de l’amélioration des capacités résultant du big data, du cloud, de l’intelligence artificielle, de l’automatisation intelligente, de la blockchain, de la puissance des smartphones, des interfaces intelligentes, des réseaux 5G et de l’Internet des Objets. Le marché B2B a été le premier à en ressentir les effets, avec des changements majeurs dans des secteurs tels que le divertissement, l’automobile, le tourisme ou encore l’édition. De nouveaux acteurs et plates-formes – Netflix, Apple, Uber, Facebook, Amazon ou Alibaba, pour n’en citer que quelques-uns – jouent désormais un rôle majeur dans notre quotidien. 

Jusqu’à aujourd’hui, le secteur financier et les principales institutions bancaires avaient été plutôt épargnés par ces transformations, investisseurs et gestionnaires d’actifs ayant tendance à rester prudents dans la manière de gérer leur activité et leurs modèles opérationnels. Mais cette époque est bel et bien révolue ! 

Le changement majeur n’est pas seulement technique. Il est aussi humain et comportemental 

Car le changement est bien là : force est de constater que l’Open Banking, les API1, la RPA2, le deep learning et autres fonctionnalités techniques commencent à avoir un impact significatif sur nos chaînes de valeur. Pour preuve, il suffit d’observer la façon dont nous traitons les données, coopérons sur les infrastructures de marché et interagissons avec nos clients, nos partenaires, et au sein même de nos entreprises. La génération des Millennials arrive sur le marché avec de nouvelles attentes, une conscience accrue des défis environnementaux et de la pénurie des ressources naturelles, et un tout nouveau rapport à l’économie en général. Pour notre secteur, le défi ne réside pas uniquement dans la rentabilité de nos activités respectives, mais bien plus dans notre marque, et dans la consolidation de son image innovante sur le marché

Notre relation au temps et à l’espace change radicalement, la frontière entre temps de travail et espace personnel devient de plus en plus ténue, un nombre croissant d’individus se convertit au travail à distance et découvre la possibilité de traiter des projets extrêmement complexes avec des équipes situées aux quatre coins du monde. 

Inspiration et ouverture d’esprit, les maîtres mots des gestionnaires 

Se pose alors pour nous, gestionnaires et leaders du marché, une question fondamentale : sommes-nous prêts à embrasser ce changement ? 

Quelles compétences clés doivent maîtriser les leaders d’aujourd’hui ? Comment collaborer avec nos équipes, nos clients et même nos anciens concurrents pour concevoir l’offre de demain, pour tirer parti des technologies disponibles et des méthodes agiles ? 

Lorsque la majorité des processus standard aura été automatisée et que le machine learning se sera en partie substitué au facteur humain, quid de la valeur à générer et à préserver ? L’édition 2019 du Sibos organisée à Londres avait pour thème « Prospérer dans un monde hyper-connecté », incitant les fintechs et les regtechs à collaborer avec les banques traditionnelles. 

Nos préoccupations ne seront pas d’ordre technique, mais liées au facteur humain, au profond changement de nos mentalités et à notre approche collective de l’avenir. Oliver Rees, l’un des principaux intervenants de l’European Investor Summit, a livré quelques réflexions précieuses pour faire évoluer les mentalités et favoriser les stratégies disruptives3. Il a donné 48 cartes pour mieux appréhender notre environnement et établir de nouveaux modes de réflexion : faire preuve d’ouverture d’esprit, capitaliser sur les expériences, créer des équipes multidisciplinaires pour aborder les défis de notre secteur et répondre aux exigences des clients. Nous vous invitons vivement à écouter et à suivre ses conseils. 

Prenons l’exemple d’un leader qui inspire : Jack Ma, 55 ans, ancien patron d’Alibaba 20 ans durant, autodidacte capable d’attirer 25 milliards USD lors de l’IPO d’Alibaba, plus grosse introduction en Bourse de l’histoire de Wall Street. Novice en informatique et en programmation, il a été fasciné par Internet dès sa première utilisation et a alors compris comment il allait pouvoir créer des modèles disruptifs. Après l’introduction en Bourse d’Alibaba, il a déclaré : « Ce n’est pas de l’argent que nous avons gagné aujourd’hui, mais la confiance des gens ». En tant que banques ou gestionnaires d’actifs, la CONFIANCE de nos clients reste la principale valeur sur laquelle nous devons nous appuyer

Faire preuve d’ouverture dans un secteur en pleine mutation, voilà le meilleur moyen de transformer nos modèles et de stimuler l’énergie collective.  

 

(1) Application Programming Interface.  
(2) Robotic Process Automation. 
(3) Oliver Rees: or-innovation.com/consultancy/technologycards.html

Yvan MIROCHNIKOFF
Head of digital transformation & technology - SGSS

After the development of a start-up and European research programs related to e-Learning, Yvan Mirochnikoff joined Societe Generale as a senior consultant, then coordinated the internet development and supervised SwiftNet and other projects for international retail banks. He holds many positions (senior auditor, COO, IT head of Architecture, Infrastructures & Security) for the retail banking and financial services worldwide. Yvan currently supervises digital transformation of Securities Services (reshaping customer experience and transforming operating models, through various innovative initiatives).
Yvan Mirochnikoff, is Aeronautics engineer, holds a Masters in Business Administration from the University Paris I – Sorbonne (IAE), and a Masters in Multimedia and Telecommunications. Since 2000, he is associated Professor in Paris-East University, where he manages the Master in Digital Economy, after having created E-Commerce filiere.

Discover the best of video with the highlights of the 2019 European Investor Summit held in Paris
Vous avez aimé cet article ?
+1
0