!css

Projet T2S

Textes de référence :

Initiative 07/07/2006

Lancement officiel du projet T2S par la BCE le 17/07/2008

Date de démarrage :

T2S a connu une vaste refonte de son planning qui était échelonné initalement sur 4 vagues:

  • 22 Juin 2015: BOGS, CSD de Roumanie, CSD de Malte, Monte Titoli, Six Sis Ltd
  • 28 mars 2016 : NBB-SSS, Euroclear ESES, Interbolsa,
  • 12 septembre 2016 : Clearstream Banking Francfort, OeKB, LuxCSD, VP Securities, VPLux,
  • 6 février 2017 : Iberclear, CSD de Slovaquie, Euroclear FIN, CSD d’Estonie, CSD de Lituanie, CSD de Slovénie, Keler Hungary, BNY Mellon.

BNY Mellon a abandonné son projet de CSD et donc a quitté la vague 4. Montetitoli a du décaller sa migration au 31 août 2015 alors qu’Euroclear a indiqué ne pas pouvoir migrer les CSD de la zone ESES avant Septembre 2016.

Après l’étude de 3 options pour redéfinir le calendrier de migration le T2S CSG du 10 décembre 2015 a choisi le scénario suivant validé par le Conseil des Gouverneur du 18 Mars 2016 :

  • 22 Juin 2015: BOGS, CSD de Roumanie, CSD de Malte, Six Sis Ltd
  • 31 Août 2015 Monte Titoli
  • 28 mars 2016 : NBB-SSS, Interbolsa,
  • 12 Septembre 2016 : Euroclear ESES (Belgique, Pays Bas, France), VP Lux et VP Securities Danemark
  • 06 Février 2017 : Clearstream Banking Francfort, OeKB (Autriche), LuxCSD, CSD de Slovénie, CSD de Slovaquie, Keler Hungary.
  • 18 Septembre 2017 : Iberclear, Euroclear FIN, CSDs de la Baltiques (Lituanie, Estonie, Latvia)

T2S s’engage progressivement :

  • vers une phase de consolidation avec Target 2 en vue de voir les synergies possibles entre les deux plate formes.
  • Vers une harmonisation des techniques et procédures de collatéralisation de l’Eurosystèmes à travers un nouveau système paneuropéen : l’ECMS (European Collateral Management System)

Présentation :

T2S ou TARGET2 - Securities est une initiative européenne qui a été annoncée par la Banque centrale européenne (BCE) le 7 juillet 2006. Le projet a été officiellement lancé le 17 Juillet 2008 et confié à 4 banques centrales (BCN) nationales, les 4CB (France, Allemagne, Italie et Espagne). Cette initiative a pour origine la volonté des autorités européennes de favoriser la concentration des infrastructures du post marché en Europe, et notamment des dépositaires centraux (CSDs), afin de progresser vers une plus grande intégration du marché financier européen et ainsi de faciliter l’investissement transfrontalier en diminuant le coût et le délai de leur traitement tout en le sécurisant.

Capitalisant sur le déploiement réussi de la plateforme Target 2 qui assure les paiements en euro entre les BCN, la BCE a souhaité mettre à disposition des CSDs européens une plate-forme unique traitant les opérations de règlement livraison de titres (RL) en monnaie banque centrale. C’est à l’origine la seule zone euro qui était visée, mais la BCE a rapidement pris conscience de l’intérêt d’élargir le périmètre du projet afin d’y associer les BCN des Etats membres non euro... Cette plateforme, qui est développée sur la base de Target 2, centralise les comptes titres ouverts dans les livres des CSDs ayant rejoint T2S, mais aussi les comptes de règlement cash associés ouverts dans leurs livres par les BCN adhérentes. Cette concentration des environnements comptables des parties prenantes sur une même plateforme technique permet l’automatisation des opérations de RL entre dépositaires centraux ainsi que la concomitance des dénouements titres et espèces (mode DVP : delivery versus payment)

T2S n’est qu’une plateforme technique, et non un nouveau CSD à vocation paneuropéenne. La BCE n’agit qu’en tant que sous traitant des CSDs et des BCNs adhérents qui restent responsables de leurs comptes et de la bonne fin des opérations qui les impactent. Par ailleurs, seul le règlement livraison est concerné : tous les services connexes liés à la vie d’un titre, tels que les services aux émetteurs ou la gestion des OST (Asset Servicing) restent traités par les CSDs. En fonction du profil de leurs clients, les CSD pourront leur proposer soit de se connecter directement à T2S (cas des acteurs ayant une présence paneuropéenne, des chambres de compensation ou des bourses) soit de continuer à utiliser leur canal pour la transmission de leurs instructions de RL (cas des acteurs de taille réduite
et/ou ayant une activité principalement domestique).

Situation actuelle :

  • Validation du Framework Agreement (contrat entre la BCE et les CSDs par Conseil des Gouverneurs (17/11/ 2011)
  • Choix des 2 fournisseurs de Réseau à Valeur Ajoutée (VAN). Les licences ont été attribuées à SWIFT et à SIA/COLT (23/12/2011)
  • Choix du fournisseur de la ligne dédiée permettant la connexion à T2S (17/11/2011). Il s'agit de CoreNet ; aucun acteur T2S ne s’étant déclaré intéressé par un accès de ce type, la BCE ne proposera pas l’option d’un lien dédié.
  • Le Currency Participation Agreement (possibilité pour les banques centrales européennes hors zone euro d'autoriser leur devise nationale à participer à T2S) a été validé par le Conseil des Gouverneurs le 23/02/2012
  • 17 CSDs de pays euro et 5 CSDs de pays non euro ont signé le Framework Agreement.
  • 31 candidats DCP (Direct Connected Participant) ont déclaré leur intention le 15 Octobre 2013
  • 22 Juin 2015: migration de BOGS, CSD de Roumanie, CSD de Malte, Six Sis Ltd
  • 31 Août 2015 migration de Monte Titoli
  • Octobre 2015 demande de report de la date de migration d’Euroclear
  • 10 Décembre 2015 définition par le CSG de la nouvelle proposition de calendrier de migration
  • 18 Mars 2016 approbation par le Conseil des Gouverneurs de la proposition de calendrier du CSG
  • 9 Septembre 2016 feu vert de migration d’ESES à T2S donné.
  • 12-Septembre 2016 : migration réussie d’Euroclear ESES (Belgique, Pays Bas, France), VP Lux et VP Securities Danemark
  • 6 Février 2017 : migration de Clearstream Banking Francfort, OeKB (Autriche), LuxCSD, CSD de Slovénie, CSD de Slovaquie, Keler Hungary.
  • Mai à juin 2017 : consultation sur les synergies potentielles entre T2S et T2 en vue d’une consolidation
  • 18-Septembre 2017 : migration d’Iberclear, Euroclear FIN, CSDs de la Baltiques (Lituanie, Estonie, Latvia

Prochaines étapes :

Octobre 2018 : migration du CSD et de la devise du Danemark (DKK)

En savoir plus :



Contact SGSS :
Hugh Palmer

Vous avez aimé cet article ?
+1
0