!css

Rapport de l'ESMA sur la technologie des registres distribués

01/01/2017

Le 7 février 2017, l'ESMA a publié un rapport qui analyse les principaux avantages et risques liés à la technologie des registres distribués (DLT) appliquée aux marchés des titres.

Le 7 février 2017, l'ESMA a publié un rapport qui analyse les principaux avantages et risques liés à la technologie des registres distribués (DLT) appliquée aux marchés des titres. Ce rapport étudie également la manière dont cette technologie interagit avec le cadre réglementaire existant de l'Union européenne.

L'ESMA considère que la technologie des registres distribués peut offrir un certain nombre d'avantages aux marchés des titres, notamment des traitements post-marché plus efficaces, une amélioration des capacités de reporting et de gestion des données, et une diminution des coûts. Cependant, l'ESMA  pense que plusieurs défis doivent être relevés avant que ces avantages deviennent effectifs. Ces défis comprennent l'interopérabilité et l'utilisation de normes communes, l'accès à la monnaie de la banque centrale, les questions de gouvernance et de confidentialité, et la flexibilité. L'ESMA remarque également que la technologie des registres distribués n'en est qu'à ses débuts, que l'on ne sait pas encore si elle relèvera tous les défis, et qu'elle peut en fait engendrer ou exacerber certains risques, bien qu'il soit encore trop tôt pour évaluer la nature exacte et le niveau de ces risques.

Vous avez aimé cet article ?
+1
0