!css
16/05/2012

Décision de la Cour de justice européenne sur la fiscalité des OPCVM

La Cour de justice européenne a donné raison aux fonds étrangers qui contestaient la retenue à la source appliquée en droit français

La Cour de justice européenne a donné raison aux fonds étrangers qui contestaient la retenue à la source appliquée en droit français. En effet, le droit de l'Union s'oppose à la réglementation française qui instaure un régime fiscal différent selon que les dividendes de source française sont perçus par des OPCVM résidents ou non-résident.


La Cour de justice de l'Union européenne a statué que la retenue à la source de 25% (30% depuis le 1er janvier 2012) prélevée par la France sur les dividendes versés à des OPCVM étrangers est contraire au droit de l'Union car elle instaure un régime fiscal différent selon que les OPCVM sont résidents ou non-résidents.


A la fin de l'année 2011, environ 2.500 requêtes avaient été présentées devant le tribunal administratif de Montreuil. Celui-ci a présenté dix dossiers au Conseil d'État pour procédure d'avis (dont des fonds de Santander AM, Allianz Global Investors, KBC, Generali et la Société Générale). Ces OPCVM  étrangers, ayant investi dans des actions de sociétés françaises et supporté à ce titre cette retenue à la source sur les dividendes qui leur avaient été versés, ont  contesté la réglementation française en invoquant une discrimination au regard de la liberté de circulation des capitaux, garantie par le droit de l'Union.
Face à cette décision, les pouvoirs publics ont le choix entre 2 attitudes :

1/ La suppression de la retenue à la source au seul bénéfice des OPCVM étrangers, la perte budgétaire résultant de cette suppression devant être compensée.

2/ La généralisation de la retenue à la source à tous les actionnaires, français et étrangers.

Dans ce 2e cas, la performance des fonds français serait impactée car les dividendes seraient taxés au taux en vigueur. Cette pénalisation pourrait être partiellement comblée car d'autres pays de l'Union sont également concernés (Allemagne, par exemple). Mais le risque serait de favoriser les actionnaires étrangers et accroître encore la détention du capital des sociétés françaises par des non résidents.


Les retenues devant être remboursées par le Trésor Public en application de cette décision devraient s'élever à 4,2 milliards d'euros et le coût annuel de la suppression de la retenue à environ 1 milliard par an.

SGSS va travailler avec ses clients pour faire face aux conséquences de cette décision, dont les modalités et les procédures ne sont pas encore connues.

déc.
2016
Altana Wealth Limited retient SGSS en Irlande pour son fonds UCITS à compartiments multiples
Altana Wealth Limited au Royaume-Uni a retenu Société Générale Securities Services (SGSS) pour fournir des services...
nov.
2016
Vatel Capital retient SGSS pour des services de conservation, dépositaire et valorisation
Introduit par la Loi de Finances pour 2007, le « FIP Corse » est un Fonds d’Investissement de Proximité investi à...
SGSS
Introduit par la Loi de Finances pour 2007, le « FIP Corse » est un Fonds d’Investissement de Proximité investi à hauteur de 70% au moins de son actif dans des petites et moyennes entreprises situées en Corse. Le FIP Kallisté Capital n°9 a vocation à investir dans des PME corses exerçant principalement leur activité dans le tourisme, les énergies...
fr/presse-agenda/news/communiques-presse/news/vatel-capital-retient-sgss-pour-fournir-des-services-conservation-banque-depositaire-valorisation/
nov.
2016
SFIL retient SGSS pour des services de conservation globale
SFIL, le premier financeur des collectivités locales françaises, et Caisse Française de Financement Local (CAFFIL), sa...
SGSS
SFIL, le premier financeur des collectivités locales françaises, et Caisse Française de Financement Local (CAFFIL), sa société de crédit foncier, ont mandaté Société Générale Securities Services (SGSS) pour fournir des services de conservation pour leurs actifs en Europe. Ce mandat vient en complément des services de valorisation déjà fourni à SFIL en France...
fr/presse-agenda/news/communiques-presse/news/sfil-appoints-sgss-for-global-custody-services/
nov.
2016
Eurotunnel retient SGSS pour ses prestations aux émetteurs
Eurotunnel a retenu Société Générale Securities Services (SGSS) pour fournir des prestations aux émetteurs comprenant la...
SGSS
Eurotunnel a retenu Société Générale Securities Services (SGSS) pour fournir des prestations aux émetteurs comprenant la gestion du registre nominatif, la centralisation des services financiers et des services d’organisation des assemblées générales auprès de ses 27.000 actionnaires au nominatif en France et au Royaume-Uni.
fr/presse-agenda/news/communiques-presse/news/eurotunnel-retient-sgss-pour-ses-prestations-aux-emetteurs/
nov.
2016
Information Financière Trimestrielle
T3-16 : Des performances commerciales et financières solides
oct.
2016
Société Générale Securities Services renforce ses équipes en Inde et en Pologne
SGSS annonce les nominations suivantes:
sept.
2016
SGSS nomme un nouveau Responsable du réseau de sous-conservateur
SGSS a nommé Massimiliano Notarianni en tant que Responsable de l’équipe réseau de sous-conservateurs.
sept.
2016
SGSS mandaté par KELER, le dépositaire central de titres hongrois
SGSS a été mandaté par KELER, le dépositaire central de titres hongrois, pour faciliter sa connection à Target-2...
sept.
2016
Societe Generale present at Sibos 2016
Societe Generale is exhibiting at SIBOS 2016 in Geneva this year, from 26 to 29 September, to showcase its broad range...